La croissance belge restera molle

Le ralentissement de l'économie explique en partie pourquoi la formation d’un gouvernement fédéral est devenue si difficile. Notre gouvernement a besoin d’une croissance du PIB pour éponger ses déficits et son endettement et payer la facture du vieillissement de la population. Qui dit croissance économique dit aussi hausse des recettes fiscales et donc possibilité de compenser l'augmentation des coûts.

...

Envie d'en lire plus ?

Enregistrez-vous ou connectez-vous pour lire la suite. Investment Officer est une plateforme journalistique indépendante à destination des professionnels de l’industrie belge des investissements. 

L’abonnement est GRATUIT pour les professionnels actifs au sein de banques et gestionnaires d’actifs indépendants.